Face 2 Face – Patrick Acken

Home / Expos / Face 2 Face – Patrick Acken

Du 01/01/2012 > 31/03/2012

Face2Face est une exposition d’intimité, une rencontre avec certaines personnalités du monde de la communication et des media. Non pas un parcours exhaustif, plutôt une balade au gré des expressions, des caractères, des parcours que le temps a imprimé sur le visage de ces communicateurs, qu’ils soient connus ou non.

Face2Face est un vieux rêve qui trottait dans l’âme de Patrick Acken depuis pas mal d’années. Confronter les expressions de vraies « gueules » de communicateurs avec l’objectif de son appareil photo.Sans concessions. Sans maquillage. Sans stylisme. Sans retouches. Sur un fond neutre. Capter les étapes de la vie.Un face à face avec l’expressivité du visage. Du regard. De la personnalité. Sublimé par la magie du Noir & Blanc.

Un exercice délicat et courageux que certaines « Faces » ont accepté de patager avec Patrick Acken parce qu’ils se sentaient bien avec eux-mêmes et l’expression visible de leur personnalité.

MG_7335

Face2Face est un moment d’intimité, une rencontre avec certaines personnalités du monde de la communication et des media. Non pas un parcours exhaustif plutôt une balade au gré des expressions, des caractères, des parcours que le temps a imprimé sur le visage de ces communicateurs, qu’ils soient connus ou non. Face2Face est un vieux rêve qui trottait dans mon âme de photographe depuis pas mal d’années. Confronter les expressions de vraies ‘gueules’ de communicateurs avec l’objectif de mon appareil photo. Sans concessions. Sans maquillage. Sans stylisme. Sans retouches. Sur un fond neutre. Capter les étapes de la vie. Un face à face avec l’expressivité du visage. Du regard. De la personnalité. Sublimé par la magie du Noir & Blanc. Un exercice délicat et courageux que certaines ‘Faces’ ont accepté de partager avec moi. Parce qu’ils se sentaient bien avec eux-mêmes et l’expression visible de leur personnalité. Je les en remercie.

Il y avait les fils de pub de Séguéla. Désormais, il y aura les gueules de pub de Patrick Acken. Depuis plus de 20 ans qu’il hante soirées, remises de prix et événements du secteur, qu’il rôde dans les agences pour MM, son Nikon en bandoulière et sa gentillesse innée comme ultime sésame pour dérider les timides et convaincre les indécis, il fallait bien que ça arrive un jour ou l’autre. Patrick a franchi le pas. Il a osé s’affranchir du format ‘’reportage commandé’’, des prises de vue au débotté et des photos à main levée, pour exposer ses modèles et, partant, s’exposer lui-même. Une gageure, sachant que les modèles en question – ces fils de pub, que l’on imagine soucieux de leur image – sont plus habitués à diriger qu’à être dirigés. Pour autant, Patrick n’a pas hésité à prendre des risques, optant pour le style le plus pur et le plus radical qui soit ; le plus audacieux aussi : des plans (très) rapprochés en noir et blanc, qui mettent face à face le sujet et celui qui l’observe… Lorsqu’il m’a montré le fruit de son travail, j’ai littéralement été subjugué par l’habileté de Patrick à capter la personnalité, le caractère et l’aspérité essentielle de ses sujets. Sans retenue et avec générosité. Comme s’il venait de découvrir son propre style.

S’il fallait un mot pour qualifier Patrick Acken, je dirais ‘Photographe’. Ca semble peut-être un peu léger mais pourtant, c’est la définition la plus parfaite. Celle qui lui colle le mieux à la peau. Plus qu’un job, qu’une passion, Patrick Acken est un photographe. Un vrai. Patrick ne prend pas des photos. Patrick est Photographe. De tout son être. Ses yeux sont des objectifs qui vous focalisent dans vos plus beaux instants. Qui savent saisir vos sourires, vos embarras, vos joies. Qui savent capter ces petites rides qui définissent si joliment votre visage, cette expression qui révèle tant votre caractère. Voilà plus de 30 ans que Patrick glisse son oeil complice derrière le viseur de ses Nikon (il en possède une collection impressionnante) : packshots pour de grandes marques, photos événementielles notamment pour les moments forts de la Com, portraits, reportages dans le monde des Ressources Humaines, … Et plus confidentiellement, une série de témoignages photos particulièrement puissants sur les pompiers de Bruxelles, le monde fermé des métiers de la mort, la ville de Bruxelles, l’Islande, New York, … Quand je vous disais que Patrick Acken n’était pas un homme comme les autres.